Le remboursement en capital d’un emprunt immobilier n’est pas une charge déductible des revenus fonciers

  • admin
  • 13 avril 2017

En principe, pour la détermination des revenus fonciers imposables, les contribuables qui relèvent du régime réel d’imposition peuvent déduire, sous certaines conditions, les intérêts des dettes contractées pour la conservation, l’acquisition, la construction, la réparation ou l’amélioration des propriétés (CGI art. 31, 1° d) et les dépenses engagées en vue de l’acquisition ou de la conservation de leur revenu foncier.